Un peu de technologie

La réparation est un métier...

C'est aussi une passion

Cette page n'a qu'un but, vous expliquez une procédure de réparation.

Je décline toute responsabilité si vous cassez vos beaux jouets... Ça, c'est dit !

Graissages des rampes hélicoïdales d'objectif

Méthode de base

Ce tuto est réalisé sur un Nikkor 35mm f/2 AIs. Cette méthode peut s’appliquer à de très nombreuses optiques d’autres marques, ce sont des principes de base à retenir.

Ayez les bons outils !!!

1/ Un mauvais tournevis et votre optique peut être totalement dégradée voire indémontable.
Les tournevis JIS ( Japan Industrie Standard ) sont indispensables. ( voir les VESSEL )

2/ Soyez ordonné, précis, soigneux, patient.


3/ Prenez des photos, à chaque étape du démontage.


4/ Marquez des repères avant le démontage des rampes. 


5/ Utilisez les lubrifiants pour matériel photographique.


6/ Pour nettoyer les rampes, de l’essence Zippo. 


7/ Utilisez le l’alcool Isopropylique pour le dégraissage final. 


8/ Utilisez du dissolvant pour ongles sans acétone. 


9/ Ayez des cure-dents et coton tige à disposition.
 ( mais oui, des cure-dents ) 


10/ Du vernis à ongle de la couleur que vous voulez !

11/ Alignez devant vous les pièces dans l’ordre du démontage.


12/ Les indispensables…

poire soufflette,

patin en caoutchouc,

ventouse pour lentille,

pinceaux doux,

brosse à dents,

colle néoprène liquide,

aimant,

frein filet moyen,

bac à glaçon ( par exemple ) pour les vis et petites pièces,

pince brucelles ou pince à épiler ( dans le pire des cas),

feutres indélébiles fins,

pinces à dessin,

et un tas de petites choses bien utiles qui viendront rejoindre votre outillage au fur et à mesure.

Allez, on se lance !!!

Les parties avant :

Première chose à faire, enlever la bague en caoutchouc de la bague de mise au point.

Sur la bague du point, il y a un petit trou.
A l’intérieur, une minuscule vis pointeau scellée au vernis.
Appliquez du dissolvant avec un coton tige et attendez quelques minutes.
Renouvelez l’opération au minimum deux fois.
Avec un tournevis plat très fin, dévissez cette vis.

Si vous la foirez, la seule solution est un perçage avec une mèche métal du même diamètre.

Rassurez-vous, ça arrive,
( attention le perçage n’est pas sans risque )

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 2 photos )

Lorsque la vis pointeau est dévissée…

( inutile de la retirer ou alors, gardez-la précieusement )
Utilisez soit des patins spéciaux en caoutchouc,
soit munissez-vous de gants de jardinage, avec à l’intérieur de la main une partie en caoutchouc souple.
Dévissez la bague avant de la bague de mise au point.
Vous avez la même opération à faire sur la bague avant de l’optique.
Vous pouvez démonter la bague avant, et dévisser le groupe optique.
Vous avez accès aux trois vis de fixation de la bague du point.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 4 photos )

IMPORTANT

Positionnez la bague du point sur l’infini

Supprimez le vernis avec du dissolvant sur un coton tige.
Utilisez un tournevis cruciforme très fin.
Retirez les vis et bague en laiton de fixation.
Tirez la bague du point vers l’avant, vous verrez le repère interne de l’infini.

IMPORTANT

Prenez les mesures des positions des rampes pour l’infini.

TRÈS TRÈS IMPORTANT

Faire les repères de position pour l’infini sur
l’hélico avant, celle du point et le fût.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 5 photos )

Les parties arrières :
Démontage de la baïonnette.

Les trois vis sont fortement scellées au frein filet.
Utilisez, là encore, dissolvant et coton tige.
Sur cette optique, le dissolvant a été renouvelé à 5 reprises
avant que les vis viennent…
Soyez patient !

Démontage de la bague d’entraînement du diaph.
Repérez bien sa position dans le fut et la bague de diaph.
Retirez la bague de diaph.
L’avantage de Nikon, il n’y a jamais de bille sur ressort pour le crantage.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 4 photos )

Allez, on continue !!!

Les rampes hélicoïdales

TRÈS IMPORTANT

Jusque-là, les rampes sont maintenues par les guides.
Le démontage de ces guides libère le mouvement rotatif des rampes.

TRÈS TRÈS IMPORTANT

Le dévissage des rampes est une opération très délicate qui demande
beaucoup de précision !!!
Maintenir le fut posé sur une table, les bagues entre le pouce et l’index.
Tournez très lentement la première rampe.
( Celle qui supporte le bloc optique avant ).
Tournez jusqu’à la séparation des rampes, là, faites très attention,
il faut marquer un repère de séparation sur la rampe
en face du repère infini.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 2 photos )

Déposez la première rampe et passez à la seconde
( celle de la bague du point ).
La méthode est exactement la même.

Nettoyage des anciennes graisses à l’essence Zippo.
Dégraissage final à l’alcool isopropylique.
Même aux ultrasons,
Ça doit briller et être parfaitement propre !!!

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 1 photos )

Graissage de la rampe de la bague du point.

IMPORTANT
Il faut remplir au pinceau, mais inutile de gaver de graisse.
Lors du revissage, l’excédent va se mettre partout dans le fut,
c’est de la graisse perdue inutilement qu’il faudra nettoyer.

Il existe plusieurs densités de graisses,
les unes pour les focales courtes et normales,
d’autres pour les téléobjectifs, les contraintes mécaniques
ne sont pas les mêmes.

J’utilise désormais uniquement la Helimax, qui demande un
peu de maîtrise du produit. Cette graisse est, à mon avis,
plus universelle. Il faut en mettre très peu et le choix du dosage
donnera un mouvement des hélicos plus ou moins ferme.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 1 photo )

Pour le remontage

TRÈS TRÈS IMPORTANT

Commencez par la bague de mise au point.
Positionnez bien à plat, la bague sur le fut.
Tournez dans le sens inverse du vissage.
Écoutez bien les petits ‘’clic ‘’ et en particulier,
celui qui va correspondre aux repères fait au dévissage.
C’est à ce moment qu’il faut visser dans le bon sens ‘’ SANS FORCER ‘’.

Si ça ne va pas du premier coup, patience et recommencez !!!!
Lorsque c’est en place, faites quelques vissages dévissages pour
bien répartir la graisse, sans aller aux points de séparations
bien sur !!!

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 1 photos )

 

Allez, on ne lâche rien !!!

Le final
Positionnez cette première bague sur infini !

Faites exactement la même procédure avec la bague avant.
Vous aurez de la graisse plein les doigts, plein le fut, ce n’est pas grave !!!
Lorsque les bagues sont en place, enlevez le surplus de graisse et nettoyez l’extérieur fut avec de l’alcool iso.
Si tout a été fait correctement, les positions des guides doivent être en face de leurs emplacements d’origine.
Dégraissez si nécessaire, et remontre les guides sans serrage excessif.
Assurez avec un peu de vernis.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 2 photos )

A ce stade…
Contrôlez avec le pied à coulisse que vos mesures sont identiques
avant le démontage.

Remontez la bague de diaph,
la bague d’entraînement du diaph,
la baïonnette sans serrer les vis à fond.
Positionnez bien la rampe du point sur l’infini.
Revissez le groupe optique avant sans serrage excessif.
Montez l’optique sur un boîtier et contrôlez l’infini.

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 2 photos )

La mise au point est Juste ???? Oui ! …
Alors c’est presque fini !!!

Redémontrez le bloc optique avant et la baïonnette

Serrez, sans forcer, les vis des guides et mettez un point de vernis.
Remontez la baïonnette en mettant très peu de frein filet avant
le revissage complet.
Inutile de forcer sur les vis, le frein filet bloquera.
Éliminez d’éventuelles poussières à la soufflette dans le bloc du
diaph et la lentille interne arrière.
Remontez le bloc optique par un serrage correct, mais sans excès.

Mettez la bague du point en place, la bague de serrage,
( là, j’utilise deux cure-dents pour maintenir la bague en place et
positionner la première vis ).
Revissez les trois vis avec un point de vernis..

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 1 photos )

Il ne reste plus qu’à remonter dans l’ordre inverse du démontage….

Pour agrandir, cliquez sur l’image ( 1 photos ) 

Ce tuto est une aide, chacun peut trouver ‘’sa façon de faire’’ !

Je décline toute responsabilité si vous abîmez vos jouets !!!

Il y a aussi des professionnels pour faire ce travail  😉